Uncategorized

DAMAGED, une exposition solo de Shepard Fairey

Dans ce climat politique sans précédent, le message de Shepard Fairey est passé de l’espoir aux résolutions. L’artiste revient avec son exposition solo “DAMAGED”, après avoir rencontré le succès international avec l’image iconique de Barack Obama ayant marqué la campagne présidentielle américaine de 2008: le poster “HOPE”.

Le fondateur de la marque Obey pose ici un diagnostic sincère de la situation. Le diagnostic étant la première étape pour reconnaître et résoudre les problèmes, il envisage alors l’art comme “une partie de la solution parce qu’il inspire les gens à regarder un problème qu’ils pourraient autrement ignorer ou rejeter. »

L’engagement ayant toujours était un pilier dans le parcours de Shepard Fairey. Chacune de ses oeuvres évoquent un message en opposition à l’indifférence populaire face aux différents enjeux socio-économiques actuels. Capitalisme, Médias et Publicités se voient ainsi broyés puis passés sous l’oeil créatif et la vision satirique de l’artiste pour en ressortir sous la forme d’une affiche, d’un canvas, d’un journal de propagande engagé ou bien d’ne statue d’un homme d’affaire au crâne ouvert et apparent lisant un journal abrutissant.

 

 

L’exposition met également la lumière sur une autre problématique contemporaine: les médias sociaux. Ce qui aurait pu devenir la plate-forme la plus importante jamais créée pour la discussion populaire, s’est transformé aux yeux de l’artiste en un outils servant la promotion de soi et propulsant les individus dans une quête infernale vers la célébrité.

DAMAGED rassemble ainsi une collection impressionnante de plus de 200 oeuvres de l’artiste incluant ses portraits que nous connaissons tous et aimons tant mais les sujets ont ici été choisi pour représenter la diversité culturelle et sociale de la société occidentale.

Rendez vous à Los Angeles jusqu’au 17 Décembre, 2017 à Library Street Collective pour découvrir l’exposition DAMAGED de Shepard Fairey. Pour tout ceux qui n’auront pas la chance de s’y rendre, découvrez tout de suite une sélection des oeuvres !

 

©Photos: Huffington Post, Obey